Publié par : P-E | janvier 15, 2014

Moi, Président, je baise !

Elle est divine, la comédie, mais pas seulement ! Elle est divine, Anaïs, elle avait tout compris, sans même qu’on ait jamais su si elle utilisait free ou non ! C’est presque avec 10 ans d’avance qu’elle avait, sublimement, subliminale-ment, si vous me permettez la digression, tout compris ! Elle avait résumé notre Président de la Raie-Publique en deux chansons, qui, mises, bout à bout (et non, cul à cul, je vous vois venir !) annonçaient le malheur à venir, le malheureux avenir !

Vous l’aurez compris, hier soir, lorsque j’écoutais de la musique en repensant avec tendresse à notre doux président, je me suis dit au coin de l’oreille :

« Mais merde !!!!! Elle avait tout compris !!!!!! »

Il en baisait une, las, il en baisât une autre, supposée moins vieille, moins laide, pas forcément moins bête, ceci dit,  que son nouveau rang de présidentiable lui permettait.

Et une fois présidentié, il est, sommes toutes, normal qu’il soit allé en baiser une autre, que son nouveau statut lui permettait. Imaginez-vous un instant à sa place, vous venez, en deux ans, de passer d’une Cirrus à une Mastercard Black; vous continueriez à aller manger au kebab du coin ? Mais non, bien sûr ! Vous vous laisseriez tenter par le Costes ou autre restaurant ayant pignon sur rue, supposé branché et bon (pour la confidence, fuyez les comme la peste, le service n’est pas digne, ne serait-ce que d’un glaviot comme rémunération), mais non, en chinois on appelle simplement cela : la Tuhao (土豪) attitude !

Et oui ! Notre Président n’est rien d’autre qu’un « m’as-tu vu ».

Soit.

Ce n’est pas très grave.

Ce ne serait pas très grave si ce n’était pas la planète entière qui l’avait vu et ainsi, la totalité des Français qui vont encore devoir se justifier de choses qu’ils n’ont pas faites !

Après la Libye, le Mali, la Centrafrique, choses auxquelles on pouvait, en cherchant et en se jouant un peu de la vérité, trouver des explications tangibles, mais alors là, ça devient complexe quand même !

On ne se souvient plus dans la République Française quand fut la dernière fois que tant de journalistes étrangers s’étaient réunis pour une conférence de presse du Président. Le pire du pire est donc, que, l’on n’intéresse l’étranger que quand on baise, enfin, quand le Président baise et que nous, donc, on se fait baiser. J’espère que vous saisissez bien le message : la France n’a d’importance que pour ses histoires de cul(s) aux yeux du monde. Nous n’avons de puissance que la tension qui habite notre Président….n’y voyez absolument aucune tentation de jeu de mot salace….

Je m’égare.

Je suis, bien malgré moi, ne vous y trompez pas, souvent en première ligne lorsque ce genre de chose se produit, expatrié de mon état.

Et quand je regarde les unes des journaux, ce qui fait choux gras, je ne peux que m’empêcher de ne pas aller dans le même sens, car si sous Sarkozy nous n’en croyions plus nos oreilles, là, ma mère dirait « Mieux vaut être sourd que d’entendre ça! »

Un Président qui se fait gauler pour avoir eu la gaule sans se protéger, suffisamment, il avait un casque, sur la tête nous dit-on, mais quel exemple pour les jeunes de notre pays, je vous le demande !

holgayet

Et ça n’en finit plus, maintenant, la pauvre Gayet, qui ne s’égayait déjà plus beaucoup ces derniers jours, est en train de devenir une paria, alors qu’elle n’a rien fait d’autre que de succomber à une Black Card, si toutes celles qui suivent son chemin devaient connaître le même sort, la Terre perdrait instantanément un tiers de sa population !

Les questions fusent, faut-il créer un statut de deuxième dame ? Ou plutôt, de conjoint et amant de chef d’Etat dans la loi française ? Cela permettrait-il de régler le problème ? Et quid du statut d’ex de chef d’Etat ? Instaurer l’abstinence pour la durée du mandat présidentiel ? Ou bien plus simplement offrir les 42 vierges à tout chef d’Etat logé(e)s dans le palais de l’Elysée, ainsi, évitant toute possibilité de fuite (sic!) en dehors des cou(l)isses de la résidence présidentielle ?

Et pendant ce temps-là, à Vera Cruz, il ne se passe rien sur la planète France.

Et pendant ce temps-là, à Vera Cruz, il ne se passe rien sur la planète France, que les média ne jugent utile de transmettre à la plèbe qui mange ce dont on la nourrit.

Ainsi, on s’offusque, on s’étonne, on crie et on s’indigne de ce que chacun et chacune fait dans son coin, à l’abris des caméras et paparazzi. Oubliant, se faisant oublier un instant, qu’en fait, en France, il y a environ, selon les derniers chiffres de l’INSEE, 65.999.996 personnes qui se foutent éperdument de cette nouvelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :