Publié par : P-E | juin 4, 2014

Aujourd’hui c’est le 35 mai : 25 ans de silence et d’oubli et de révisionnisme.

Il y a 25 ans aujourd’hui se levait sur Pékin un soleil rouge sang, à l’image du drapeau de ce pays. Ce drapeau rouge sang aux cinq étoiles, cinq colonies de la Chine moderne ou bien les cinq régiments envoyés sur la place Tiananmen pour la nettoyer de cette vermine qu’a représenté ces étudiants et ces ouvriers.

Il y a 25 ans, un chef d’Etat envoyait l’armée, la vraie, la grosse, la lourde (un peu comme en Ukraine ces jours-ci) pilonner sa jeunesse à la vue de la planète entière. Et déjà alors, la planète entière s’écrasait devant ce cynisme qui ne présageait que d’une seule chose : la Chine était désormais prête à devenir un partenaire commercial fiable. Quand un pays peut tuer son propre peuple sans sourciller, alors il peut se lancer sur la voie du capitalisme à outrance sans une once d’hésitation : il est prêt. Il est assez ironique de voir que ce sont les chefs d’Etat coupables d’assassinats populaires de masse qui ont su rester dans l’Histoire. Que ce soit Mao, Staline, Deng Xiaoping ou De Gaulle, tous ont leur nom gravés ici-bas et tous ont perpétré de belles infamies !

Parce que oui, il faut le dire et le répéter, le poil dans la main du voisin, ici la Chine, est une poutre, mais la France n’est pas mal non plus. Alors, bon, ok, nous on a pas buté notre peuple, c’était des sales Arabes de merde. Quoi ? Des Algériens ? C’est pareil de toute façon, ils sont gris ! Quoi ? En 1961 l’Algérie est française ? Ah non ? L’Algérie est France, une et indivisible ? Pardon mais comment vous voulez dire ?! Ils auraient donc été des Français de la même valeur que tous les autres, les normaux, les blancs ?! De Gaulle aurait donc fait jeter des bons petits Français dans la Seine et ailleurs ? Rhoooooo !

C’est chiant, hein ? Alors, certes, on avait pas de tank à l’époque, ils étaient déjà tous mobilisés à l’étranger et pour empêcher les Russes de marcher sur Paris, mais je vous le dis en mille Emile : vous seriez surpris de voir tout ce qu’on peut faire avec des estafettes ! La jolie ville lumière, romantique d’entre les romantique, repose aujourd’hui encore sur les cadavres d’hommes libres qui ne demandaient qu’à voir leur liberté reconnue par un gouvernement autoritaire et violent.

Gardez la seconde partie de cette dernière phrase et osez me dire qu’elle ne peut s’appliquer au massacre de Tiananmen de 1989 ? La même chose, une et indivisible.

Mais la France, même si elle n’a pas jugé les coupables, qui restent au Panthéon des grandes figures françaises (sic! je préfère les petites), elle a su reconnaître sa faute et tenter, avec plus ou moins de réussite, de se faire pardonner et de faire amende honorable. Nous parlons de 1961. Certes, il n’y a plus rien qui évoque cet événement dans la vie quotidienne actuelle, mais ce n’est pas un sujet tabou. Il trouve sa place dans ce que nous appelons si justement le devoir de mémoire.

Quand je suis arrivé en Chine, j’ai traduis les manuels scolaires d’histoire du lycée dans lequel je travaillais.

Pas une seule ligne sur 1989 et les mouvements pour la démocratie menés par les ouvrier et les étudiants. On parle toujours de Pékin, mais sachez que ce sont des centaines de milliers de personnes qui se sont mobilisées dans toute la Chine à cette époque. Une partie non négligeable s’est mise en route vers Pékin, mais une autre, plus grande, est restée dans ces villes, parfois très éloignées de la capitale.

Un jour, alors que des étudiantes me questionnaient avec curiosité et obstination à ce sujet, je leur ai montré un reportage, très bon, sur Tiananmen et les mères de Tiananmen, une association regroupant les mères des victimes de ce massacre demandant une reconnaissance réelle des faits et l’accès aux archives et documents officiels de l’époque. Documentaire très complet, riche et excellemment bien réalisé de plus de trois heures.

Elles ont beaucoup pleuré en le regardant et m’ont toutes posé la même question à la fin :

 

« Pourquoi ? Pourquoi le gouvernement à fait ça à ses jeunes ? »

 

Nous avons tous envie de répondre à cette question, mais à vrai dire, je n’ai rien répondu, si ce n’est que je n’avais pas la réponse à cette question. Que la seule manière de l’obtenir était d’aller la poser aux principaux concernés : le parti communiste de Chine.

 

Des fois, quand me taire me dégoûte un peu trop de moi-même, je parle. Les Chinois parlent de Tiananmen, me disent-ils. Mes amis en parlent.

« L’incident de Tiananmen ? Oh oui, depuis c’est beaucoup en mieux en Chine. Le progrès avance, vite, super vite ! Regarde ! Mon Iphone est mieux que ton portable ! Tu vois, ça c’est important ! Et puis, je pense que je vais acheter un appartement pour ma fille…Oui, oui, elle vient d’avoir 3 mois, c’est important un appartement à cet âge-là! Oui, oui, en peau de lapin, bien sûr ! Quelle idée, ils ont voulu lui faire des chausson en coton, sous prétexte que c’est moins cher et plus facile à trouver. Je leur botterais les fesses s’il le faut, mais j’aurai cette panoplie en peau de lapin pour le fiancé de ma fille. Oui, il a eu 6 mois la semaine dernière. Euh, on parlait de quoi au fait ? Tiananmen ? Oh oui, le mausolée de Mao est vraiment génial, tu es déjà allé voir ? »

Tiananmen n’est ici qu’un incident. Qu’est-ce que l’incident de Tiananmen ? C’est l’incident de Tiananmen. Vous voyez ? On en parle. Il s’est passé quoi ? C’était à Tiananmen et il y a eu un incident. Paraît qu’il y a eu quelques blessés, mais rien de grave. Il y a eu plus de blessés en Chine lors de la dernière sortie d’un produit Apple.

 

Certes, tous les Chinois ne sont pas ainsi. Il semblerait. Je l’ai entendu quand j’étais petit. Mais en vrai… Il est plus que salutaire, c’en est presque un devoir, de parler de cela et du reste aussi. Mais il n’est plus possible de se taire. La censure se renforce chaque année à l’approche de cette date, comme de toutes celles que ce gouvernement craint. Que ce gouvernement craint la colère de ce peuple lorsqu’il saura à quel point il a été dupé !

Ne vous taisez plus mes frères et mes soeurs. Parlez haut et fort.

Les censeurs censurent, les penseurs pensent et les Hommes marchent, libres, toujours, éternellement en paix.

ImageImage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :