Nous voilà dans le train (16 août 2005)

`ai enfin le temps d`aller un peu dans un cyber, alors je vais commencer a mettre les choses a jour ^^16 aout 2005, 0h47,

Assis dans ce train aux lumieres vacillantes je me dirige lentement vers, dit-on, la plus belle ville du monde, Paris, premiere etape de mon periple. Nous voila a Saverne, deja 30 minutes se sont ecoulees et j`attends toujours que la pression monte. J`ai tellement attendu ce moment et pourtant, je me sens incapable de ressentir quelque chose…meme pas de tension, juste un calme immense qui me ferait passer pour un etre insensible si j`etais acompagne. J`ai l`impression de sombrer dans un mutisme complet, meme le roulis du train je ne l`entends pas. Je suis transporte dans un endroit ou des aborigenes jouent des percussions autour d`un feu, et ce vieil homme blanc est assis parmi eux. Arme de son chapeau et de sa guitare il les mene avec des melodies endiablees en repetant frenetiquement ces memes mots « would you let me go ? would you let me know ? don`t fly away… » Si je pouvais vous emmener avec moi devant cette scene, je le ferais avec plaisir. C`est vraiment un spectacle delectable ! Allez, a plus tard pour la suite !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :