Perdu dans Tokyo (12 septembre 2005)

11septembre, 22h,

22h, me voila dans un ラーメン屋 a attendre mes 豚肉ラーメン…..et quelle recompense ca va etre. Apres une bonne sieste jusqu’a 19h-19h30. Relativement soule car la pluie avait foutu ma journee en l’air, je ne savais vraiment pas quoi faire. C’est alors que Lisa m’appella, et lorsque je raccrochai, sa remarque resonnait toujours dans ma tete : why don’t you just go outside and get lost ?!

Ce que j’ai donc decide de faire. Pare d’un parapluie cette fois, de mon appareil photo, demon walkman et de piles, je sors sans but. Prenant des photos par-ci, par-la en ecoutant une musique calme, voire planante, je me balade, dans mon monde, qui lui meme se trouve dans un univers que j’ignore. Mais la choses se passa lorsque je m’appretais a prendre des toilettes publiques en photo, car ils(ou elles ? aucune idee) degageaient vraiment quelque chose de glauque. Et c’est alors que cet homme est apparu dans mon champs de vision. Un peu plus de la 40aine, cheveux noirs et courts, environ 1.65m, chemise blanche bien repassee et pantalon en toile beige. Il m’accoste……un peu surpris, je reste sur mes gardes, pret a lui monter dessus au moindre geste louche. Il me demande d’ou je viens, francais ! Et bizarrement(enfin pas bizarre, ms c’est la premiere fois qu’on me la faisait) il enchaine sur l’equipe de france de judo> La pluie recommence a tomber faiblement, mais assez pour que j’ouvre mon parapluie pour nous deux, et sur ce, nous faisons quelque metres, jusqu’a la 1ere intersection youy en parlant…..de moi! il n’arretait pas de me poser des questions, d’ou je viens, ce que je fais, comment c’est chez moi, ……(mes ramens sont prets, je termine apres).

Mes ramens fini, je suis desormais dans une aire de jeu pour enfants, mais bon, terminons d’abord.

Donc, arrives a cette intersection, il me dit qu’il me laisse ici et me montre sa maison juste derriere…..une tente, deux tentes, un campement de sans-abri. Et c’est alors que de sa poche il sort une piece de 500yens doree, comme neuve et me l’offre des deux mains, pour que je me paye un cafe……pour lui, pour moi, pour que je reussisse dans la vie, que j’apprecie mon voyage au japon et les japonais….Je ne pouvais meme pas refuser alors que je savais tres bien que ca representait surement son dejeuner de demain. Il semblait si heureux de me l’offrir, se courbait si bas, avec des yeux si brillants de generosite et de bonte…..que je me suis courbe encore plus bas que lui en lui souhaitant tout le meilleur possible. En le quittant, tout mon corps etait parcouru de frisson au point que j’en avais du mal a mettre un pied devant l’autre. Je remercie encore Lisa de m’avoir prodigue ces bons conseils et de les avoir suivi. Une telle intensite avec un homme que je ne reverrai surement jamais……waou !epoustouflant!! LE Japon n’a vraisemblablement pas fini de me surprendre…..

La pluie s’est remise a tomber, ce genre de pluie fine et calme, qui ne fait que rafraichir l’atmosphere mais ne mouille pas vraiment, et moi je suis toujours la , sur ma balancoirem perche, a ecrire ces mots. J’essaye de comprendre ce qu’au fond de moi meme je ne desire pas savoir en realite. Les choses sont commes\ elles sont, c’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :